L’art de séduire

G. Tazi

L’art de la séduction était prépondérant dans le temps des courtisanes et des Dandy, il s’est modernisé, il s’est techniquement transformé. Par les réseaux sociaux et les campagnes publicitaires, la séduction est devenue présente dans les publicités et les films mais aussi entre nous. Les productions et les marques cherchent à séduire le public. Les gens cherchent à se séduire, les vendeurs cherchent à séduire les prospects par les atouts des produits qu’ils vendent. Nous ne tarissons pas de moyens pour arriver à séduire. Nous essayons de séduire, de plaire  par notre travail, par notre démarche ou par nos choix des mots. Nous passons des heures par semaine à nous préparer et ainsi paraître dans le meilleur de nos attributs.

Dans le couple, quand une femme veut séduire un homme, elle soigne son apparence et cultive le style qui plaît tant à son prétendant. Elle l’attire et lui plaît par sa féminité, et son air soigné.

Quand l’homme veut plaire à la femme, il l’écoute et devient attentionné. Il la complimente sur sa coiffure ou tout simplement sa façon d’être avec lui.

La femme et l’homme ont séduit l’un l’autre et sont conquis. L’art de la séduction doit être entretenu. Plusieurs couples s’inondent de routine et d’habitudes et oublient de se séduire mutuellement. Aux grands regrets de leur vie de couple. La femme pense à ces jours, où ils sortaient en amoureux avec les yeux rieurs et tout allait si bien. Anéantir la routine avec la séduction ravive la flamme des premiers jours.

La séduction peut être un jeu subtil pour des hommes ou des femmes en mal de plaire. Plaire ou attirer devient l’unique objectif. Relations éphémères,  rejet une fois la mission de plaire ou de séduire est accomplie. Plus le temps pour aimer avec la vitesse de nos vies… Tout s’accélère jusqu’à nos vies en couple et chacun est pris par son univers propre.  Chacun recherche un idéal obéissant à son cahier de charges de la mission «  trouver mon conjoint ». Du coup, plusieurs célibattants et célibattantes en mal d’aimer avec au fond un trop plein de séduction à déployer.

Je surprends des femmes et des hommes de mon entourage à être différents. Les unes dans leur façon à vouloir obtenir la vie de famille parfaite et les autres à chercher la relation sentimentale,  pimentée qui sera parfaite.

John Grey nous a justement poussés dans nos suspicions des différences entre nous. Le seul point commun entre nous, c’est que nous avons des idéaux, des cahiers de charge fictifs pour le choix de notre partenaire. Les femmes depuis l’enfance ont été éduquées dans la culture de l’existence du prince charmant. Les hommes croient en la femme parfaite ! Tous croient en la vie parfaite. Puis viennent les désillusions, les réalités et les problèmes communs de la vie quotidienne. La séduction a alors peu de place ou rare. Puis, les enfants et leur éducation ! Les couples se cherchent, cherchent le regard qu’ils aimaient tant, la séduction qui les enflammait, le bonheur qu’ils avaient à deux. Cultivez l’art de la séduction dans votre couple, sortez en amoureux, faites plaisir à votre homme, donnez du bonheur à votre couple. Et surtout vivez pleinement votre relation en vous soutenant mutuellement, en donnant des preuves d’amour et sachez que la plus belle preuve d’amour est d’aimer sincèrement et cultiver la séduction au sein de votre couple.

عن hafida khanouchi

تحقق أيضا

CAOCHING..LA BAGUE QUI EFFACE LES SOUCIS

Hafida chafik  Il était une fois un roi qui voulait savoir comment moins prendre à …

اترك تعليقاً

لن يتم نشر عنوان بريدك الإلكتروني. الحقول الإلزامية مشار إليها بـ *

web theme