الرئيسية / En français / EDUCATION/CULTURE / Société..De l’amitié et de l’amour en virtuel

Société..De l’amitié et de l’amour en virtuel

cccc

B.Khaoula

Les relations humaines aujourd’hui changent de plus en plus et s’inscrivent dans un cadre où le réel, le vrai, le concret cède et donne place au virtuel. Dans ce cadre en effet, certaines personnes recherchent une amitié ou un amour, qui leur permet, contrairement à la réalité, d’une part de ne pas souffrir et vivre certaines situations difficiles ou tout simplement vivre la solitude pour une raison ou une autre , et d’autre part de s’épanouir, de cultiver l’art du mensonge, de prendre confiance en soi ou d’éviter les préjugés sociaux.

Certes, Qu’il soit homme ou femme, chacun de nous n’aime pas se voir plonger dans une solitude mortelle et surtout où le silence et le vide le guident vers des tâches ennuyeuses et routinières aime être entouré et se sentir aimé par les gens qui le côtoient

Aucun être humain n’aime se voir plonger dans une solitude mortelle où le silence et le vide le guident vers des tâches ennuyeuses et routinières. Qu’il soit homme ou femme, chacun de nous aime être entouré et se sentir aimé par les gens qui le côtoient. Pour fuir cette solitude, les gens se font généralement des amis. Une amitié qui évoque pour eux des sentiments réconfortants, doux et merveilleux, nourris dans un climat d’échanges et de partage. Certaines personnes préfèrent une amitié réelle, basée sur un contact direct et un échange concret. Tandis que d’autres, pour des raisons professionnelles, personnelles ou d’ordre psychologique préfèrent recourir à une amitié virtuelle leur assurant au début un certain anonymat et repoussant par ce moyen des préjugés portés sur un aspect particulier de leur personnalité ou de leur physionomie. Sur Internet, l’amitié est exploitée sous différentes formes.

Fatima Ezzahra, 25 ans, célibataire. L’amitié virtuelle permet à une personne de s’épanouir.

De nos jours, tout le monde recourt à internet pour se créer des liens tels que l’amitié. Je pense que ceux qui recherchent l’amitié virtuelle ne diffèrent pas de ceux qui recherchent l’amitié réelle, puisque rechercher l’amitié prouve que nous avons besoin de parler à quelqu’un, d’être écoutés, compris, partager des secrets et surtout ne pas se sentir seuls. Par ailleurs, il existe des cas qui ont recours à l’amitié par le biais du web parce que dans le monde réel, ils n’ont pas beaucoup d’amis, chose qui les pousse à combler ce vide par une amitié virtuelle. Il y’a d’autres cas qui ne veulent pas faire des rencontres et recourent à l’amitié virtuelle juste pour le plaisir de faire de nouvelles connaissances et de chatter ni plus ni moins. Sans oublier ceux qui sont marginalisés, qui ont un sérieux manque de confiance concernant leur physionomie et recourent à l’amitié virtuelle croyant que cette dernière les aidera à masquer leurs défauts. Personnellement, je pense que l’amitié virtuelle permet à beaucoup de gens de s’ouvrir au monde, aux différentes cultures, à vaincre leur timidité qui forme parfois une sorte de barrière relationnelle face à la construction des liens sociaux. Les gens se libèrent socialement, culturellement et peuvent parler de tout ce qu’ils n’osent pas exprimer en réel. En effet, cachés par notre écran, nous ressentons une sorte de libération parce que nous pouvons parler de soi, révéler notre intimité sans avoir peur et cela nous permet de nous attacher à la personne elle-même, à son caractère et non pas à son physique. Ceux qui cherchent l’amitié cherchent la diversité, le nouveau, le mystère qui par la suite se transforme en une familiarité qui évolue avec le temps. Mais il y a un inconvénient que nous ne pouvons pas nier : le mensonge. Certes, contrairement à l’amitié réelle, nous pouvons facilement mentir dans l’amitié virtuelle sans que l’« Autre » ne doute de quelque chose. Nous pouvons être ce que bon nous semble et dire autant de mensonges qui ne pourront être affichés. L’amitié virtuelle a des avantages (s’exprimer librement, diversité, s’ouvrir sur d’autres visions, idées et cultures) mais aussi des inconvénients (mensonges). D’après mon expérience, je dis que l’amitié est universelle qu’elle soit réelle ou virtuelle. Elle peut s’éterniser comme elle peut ne pas durer et cela ne dépend pas du genre d’amitié mais des personnes qui tissent ce lien. J’approuve l’amitié virtuelle parce que l’on peut tomber sur des personnes qui nous comprennent, qui sont dignes de confiance et avec qui nous pouvons être amis à jamais.

Mehdi, 26 ans, célibataire. Le mensonge règne dans les conversations virtuelles.

Ce n’est pas toujours une vraie amitié au sens propre du terme. L’apparence joue un rôle très important sur le plan de l’amitié (virtuelle ou réelle) car la personne en face te juge selon ton aspect vestimentaire ou ton physique. Le reste, pour elle, n’apporte ni bonheur ni un échange fructueux. Dans le monde virtuel, le mensonge règne presque dans toutes les conversations où généralement tout est permis et loin d’être contrôlé. Ajoutons à cela que l’image que l’on se fait généralement de certaines personnes est loin de ce qu’elle est en réalité. La face cachée de sa personnalité ou sa vie personnelle demeure voilée. En toute sincérité, qu’elle s’inscrive dans le réel ou le virtuel, l’amitié est une qualité qui se fait rare dans le monde actuel où les valeurs humaines n’ont de place que dans un échange d’intérêt commun.

Salma, 27 ans, célibataire. L’amitié virtuelle n’est qu’un refuge émotionnel.

À mon avis, je pense que ceux qui cherchent une amitié virtuelle souffrent peut-être d’un manque au niveau des relations sociales dans le monde réel. Ce manque ou cette solitude (on peut dire solitude parce que l’on peut être seul même si l’on est entouré de gens) peut pousser la personne à combler ce vide même virtuellement. Les gens actuellement s’éloignent de plus en plus des relations humaines et réelles pour des relations virtuelles qui peuvent être plus simples et où il n’y a pas beaucoup d’attentes pour combler un vide dans leur vie et leurs relations. Pour moi, une vraie amitié ne peut s’inscrire que dans le réel. On a encore besoin des relations réelles et chaleureuses qui donnent un sens à notre vie, ce que nous ne trouverons jamais virtuellement. Mais si c’est juste une connaissance simple sur un réseau social, quelqu’un qui va aimer ton statut ou qui partage quelque chose avec toi, cela me semble acceptable mais pour l’amitié cela doit être réel.

Adil, 28 ans, célibataire. Les conversations virtuelles redonnent confiance en soi.

J’ai toujours eu peur d’entamer une conversation sur le réel, mais avec Internet j’aborde différents sujets avec plus d’une personne derrière mon pseudo qui cache ma vraie identité. Derrière mon ordinateur, je me sens en bon état et loin de tout jugement ou mépris des gens. Une amitié sur Internet me permet de connaître beaucoup de personnes de différentes cultures et avant de débattre sur certains sujets, j’ai assez de temps sur Internet de me renseigner et approfondir tel ou tel thème afin d’apporter ma vision et mon point de vue sans rester les bras croisés ou donner l’image d’une personne peu instruite. En réalité, je n’arrive plus à faire toutes ces choses et je tremble rapidement devant les gens, surtout si la personne à qui je veux parler est une fille. Je bégaie et n’arrive même pas à faire une simple phrase avec un sujet, verbe et complément. Les gens ont toujours tendance à nous juger sur nos apparences et nos défauts, et la peur d’être critiqué m’envoie directement vers une amitié virtuelle plutôt que réelle. Je sens parfois que j’ai deux personnalités, celle que je cultive sur Internet et celle que j’étouffe dans la vie réelle. Sur Internet, je suis entouré d’amis de différents pays qu’ils soient hommes ou femmes, musulmans ou adeptes d’autres religions. Tant que certaines personnes ne sont pas prêtes à accepter les différences, je me réfugie dans le monde virtuel.

Fadwa, 24 ans, célibataire : la vie réelle cède au virtuel

L’amitié, on ne la cherche pas, au contraire, elle vient toute seule frapper à nos portes. Ces derniers temps, les gens passent plus de temps sur Internet, qu’ils soient derrière leurs ordinateurs ou téléphones portables. Le plus important est qu’ils sont connectés tout le temps et marquent leur présence virtuellement plus que réellement. Devant toutes les préoccupations quotidiennes de tout un chacun, la plupart des personnes n’ont plus le temps de voir leurs amis dans la vie réelle. Alors ils cherchent à se faire des amis virtuels pour passer le temps et ne pas se sentir seuls.

Le virtuel et le réel sont deux mondes qui se côtoient et sur Internet. La personne à qui nous parlions est une personne réelle. De plus, dans le monde réel, on peut rencontrer des gens bien, honnêtes et sincères comme on peut rencontrer des (wlad la7ram) et vice versa.

Le virtuel est considéré comme la première étape d’une relation qui nous permet d’avoir une idée sur la personne avec qui nous parlions, d’étudier son caractère et sa personnalité. Après, on décide de l’avenir de cette relation. Si l’on veut la développer, cette rencontre virtuelle pourra dans ce cas se transposer dans le réel. En général, ces rencontres virtuelles peuvent avoir un objectif personnel – amitié simple, relation amoureuse ou professionnelle – dans le seul but d’élargir notre réseau de connaissances. Selon mon expérience personnelle, j’ai deux amis virtuels qui m’ont beaucoup aidée, même s’ils ne m’ont jamais vue réellement. En m’appuyant sur cela, je ne peux qu’affirmer que lorsque la personne en face, qu’elle soit réelle ou virtuelle, est digne d’avoir notre confiance, on peut tout simplement compter sur elle. Dans le cas contraire, son destin serait d’être bloquée et supprimée de notre vie.

L’amitié virtuelle entre l’honnêteté et la sournoiserie

Qu’elle s’inscrive dans le réel ou le virtuel, l’amitié a des avantages et des inconvénients comme toute autre chose. Chacun la développe selon son vécu, ses ambitions et sa façon de voir « l’autre ». Une amitié virtuelle n’est que le résultat de tant de vices, d’injustices et défauts du monde réel. Elle est née et s’impose dans certaines situations comme refus face à des critères de classification sociale. Pour les uns, le virtuel est un exil choisi où tout est permis, loin des préjugés sociaux. Pour d’autres, il voile certaines vérités, cultive l’art du mensonge et fait l’objet de multiples manipulations, conscientes et inconscientes.

عن hafida khanouchi

تحقق أيضا

Sexo…Sa libido est en panne… C’est normal ?

Jamila Boutaleb “Pas ce soir chérie”…. Cela vous rappelle quelque chose ? Sauf que cette …

اترك تعليقاً

لن يتم نشر عنوان بريدك الإلكتروني. الحقول الإلزامية مشار إليها بـ *

web theme